Sky Country Descent 2

Sky Country Descent 2

La Descent 2 est l’aile destinée au speed-riding et speedflying, de la marque Ukrainienne Sky Country, qui fait petit à petit son apparition en France.
C’est l’atelier de contrôle, réparations de voiles et création de sellettes Scorpio, qui se charge de l’importation en France et qu’on remercie pour le prêt des ailes.
Une 3ème version devrait bientôt voir le jour, avec un comportement plus amorti en roulis pour plus d’accessibilité.

La Descent 2 se décline en 10 m² – 12 m² – 15 m² et même 20 m².

Nous l’avons testée en speed-riding dans les tailles 10 et 12.

La conception

Élévateurs deux branches simples et donc très faciles à démêler.

Les poignées de frein en néoprène sont agréables et viennent se fixer sur l’élévateur grâce à un aimant, qui manque un peu de force pour maintenir la commande et qui se colle rapidement à l’autre élévateur. C’est un peu agaçant mais sans gravité.

Les trims sont très basses, ce qui n’est pas vraiment pratique pour les manipuler en gardant les commandes en mains, en l’air ou lorsque l’on skie.

Les suspentes sont entièrement gainées, pratiques pour le démêlage et plus résistantes face aux carres de ski. Mais il faudra être très attentif à leur séchage car l’âme étant enfermée dans la gaine, elle peut finir par pourrir si elle reste humide.

Le tissu skytex, léger mais robuste, offre un plus qui se ressent tant dans les phases de ski que dans le sac à dos.

Le bord d’attaque est profilé par de classiques mylars, bien que la plupart des constructeurs choisissent des joncs pour les ailes modernes.

L’allongement de 3.5 est dans la moyenne haute de ce qui se fait dans le domaine. Le profil quant à lui est plutôt classique, mais a déjà fait ses preuves sur nombre d’ailes de speed.

Le Comportement

Le gonflage est facile et l’aile monte vite, sans trop dépasser. Elle ne tire pas dans la pente en cas de déco travers-pente et se ré-axe plutôt bien.

La prise en charge est tardive et demande de la vitesse. Avec un peu de frein, cette prise en charge est plus rapide mais sans plus.

En vol

Trimée, la vitesse est présente mais pas extrême.

La finesse est bonne et meilleure encore avec un peu de frein.

Le débattement aux freins est court et un peu physique.

Le roulis est présent et l’aile est très vive sur cet axe, presque trop.

En tonneau, attention à bien tenir les jambes et à prendre une bonne marge pour ne pas vous faire surprendre.
Si on combine sellette + commande, l’aile part vite sur la tranche et a même tendance à visser dans les tonneaux.

Le piqué est bon, même trimé.

La ressource n’est pas très franche, surtout si l’aile n’a pas eu le temps de prendre beaucoup de vitesse.

Détrimée, la prise en charge se fait très tard, même en affichant un peu de frein. Il faut prendre de bonnes marges pour les prises de vitesses.
L’aile pique très fort mais ne gagne pas en ressource, et il faut alors faire attention à ne pas trop forcer sur les freins car on sent une tendance au décrochage des bouts d’aile.

À ski

En diminuant la vitesse aux freins, l’aile perd du plané et finit par beaucoup dégrader, ce qui est très pratique pour replaquer précisément et doucement dans des endroits exigus, mais qui peut déstabiliser au premier abord.

Le posé se fait plutôt bien, même si on sent le manque de ressource.

Une fois les skis au sol, on a la sensation d’une aile légère qui laisse place au ski.

Le lacet et le roulis, qui étaient un peu déstabilisants en l’air, s’avèrent très agréables à ski pour les plus expérimentés. L’aile suit bien les mouvement du skieur, tolère des vitesses très basses et les terrains chaotiques.
On peut même la laisser un peu tomber dans le dos, elle repartira sans broncher à la moindre reprise de vitesse.

Son piqué et sa prise en charge tardive permettent aussi de skier vite sans décoller et d’exploiter des pentes raides.

En détrimant, elle permet de rester au sol et de skier avec une vitesse importante, mais aura besoin d’une grosse prise de vitesse pour re-décoller.

Comportement
Accessibilité
40%
Maniabilité / Précision
70%
Plané / Finesse
50%
Compétences en thermique
0%
Domaines
Speed-riding
100%
Speed-flying / Vol de proximité
50%
Vol rando / Montagne
30%
Soaring
30%
On aime
  • Comportement à ski
  • Poids
On aime moins
  • Roulis trop vif
  • Manque de ressource

L'essai en vidéo :

La Descent 2 conviendra aux speed-riders confirmés, cherchant une aile pour trouver des pentes inaccessibles et les exploiter à ski avec aisance et plaisir. Son comportement en vol est un peu déstabilisant au premier abord et ne conviendra pas aux pilotes débutants, qui devront attendre la 3ème version pour y trouver une aile plus accessible. Même si Sky Country la conseille aussi pour le vol à pied, nous recommandons pour cette pratique l’Escape, voile de speedflying du même constructeur, qui possède de bien meilleures caractéristiques dans ce domaine.
Abovethepines
Speed-riding, speed-flying & mini-voile

Pour toute information ou test, vous pouvez sans hésiter contacter www.scorpio.fr en cliquant sur l’image.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

Contactez-nous / Contact us

En cours d’envoi

2018 © Abovethepines

at mattis eleifend commodo consequat. pulvinar elit.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account