Swing Hybrid

Swing Hybrid

La Hybrid 15 a été remplacée cette année par la nouvelle Mirage RS 15, et pour cause : la Hybrid est la grande sœur de la Mirage.
C’est une aile qui se veut justement hybride, entre speed flying et mini-voile.

Elle se décline en 15 m 17 met 19 m2.

Nous avons volé pendant plus d’un an avec la 15.

La conception

Les élévateurs sont de bonne finition. Légers et compacts, ils sont munis de trims et d’un accélérateur (dont on se demande l’utilité pour la 15 m2).

Les suspentes sont dégainées, ce qui permet de gagner du poids, du volume et un peu de performance. Mais on perd beaucoup en robustesse, et le risque de clefs sur les décollages sauvages est très présent.

Le tissu est léger et permet un important gain de poids, mais il reste assez fragile.

Le profil de l’aile est plat et typé speed flying, avec un allongement inferieur à 4, qui lui confère une grande sécurité passive.

L’ensemble est compact et léger (3 kg pour la 15) et se prêtera très bien au vol rando.
Il existe même une version light (2,3 kg pour la 15), la Hybrid Hike, déclinée dans toutes les tailles.

Le Comportement

Le gonflage est très efficace, la voile écope exceptionnellement bien et monte très vite au-dessus de la tête (presque trop), et a une forte tendance à dépasser lors d’une montée un peu vigoureuse. Une tempo franche sera nécessaire.

La prise en charge est très bonne mais demande une vraie prise de vitesse, comme la plupart des ailes de speed flying.

Les commandes sont plutôt fermes, et sur un débattement assez court, on a une réaction directe et précise de l’aile. En enfonçant un peu plus la commande, le virage se creuse fortement et la perte d’altitude devient importante.

Le pilotage sellette est aussi très efficace, et à privilégier lorsqu’on vole près du sol.

Le plané est très correct pour une aile de cette surface, et il ne faudra pas hésiter à jouer avec les trims pour trouver un peu de piqué.

Le roulis est présent et joueur sans être excessif. Mais là encore, attention à la perte d’altitude en virage, qui peut être piégeuse.

Le posé est très facile mais il faut oublier ses réflexes de parapentiste (si on en a), et privilégier une légère prise de vitesse avant un arrondi final, qu’on préférera tardif.

Comportement
Accessibilité
60%
Maniabilité / Precision
60%
Plané / Finesse
60%
Compétences en thermique
30%
Domaines
Speed-riding
20%
Speed-flying / Vol de proximité
60%
Vol rando / Montagne
60%
Soaring
50%
On aime
  • Poids et encombrement
  • Montée rapide au gonflage
  • Réactivité
On aime moins
  • Fragilité
  • Pour le soaring : fort taux de chute en virage

L'essai en vidéo :

C’est une aile clairement typée speed flying mais avec l’accessibilité d’une mini-voile. Pour la 15, une expérience de la mini ou du speedriding sera clairement recommandée, tandis que les 17 et 19 seront accessibles aux parapentistes confirmés. Son fort taux de chute en virage n’est pas un atout pour le soaring par vent faible mais lorsque les conditions forcissent, on s’amuse bien ! C’est dans le domaine du vol rando qu’elle sera la plus à l’aise, grâce à son poids (et encore plus en version light) et sa facilité à décoller sur de courtes distances.« Un vrai petit kart des airs », comme le dit Laurent Van Hill dans son essai : http://leschoucas.com/tests-mini-voiles/voiles/Swing/swing-hybrid.html
Abovethepines
Speed-riding, speed-flying & mini-voile
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

Contactez-nous / Contact us

En cours d’envoi

2018 © Abovethepines

407c25acbc3209e29a35b46689adfafbyyyyyyyyyyyyyy

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account