ITV Bip-Bip

ITV Bip-Bip

La Bip-Bip est la mini-voile de chez ITV, elle se situe de manière cohérente entre la Pil-Pit (aile de speed riding) et l’Awak (mini parapente perf).

Son programme théorique est très large et concrètement son utilisation est effectivement très polyvalent.

La Bip-Bip n’est plus toute jeune mais elle est loin d’être démodée, les premiers modèles datent de 2010 et son toujours dans les aires, une 2ème version rafraichie à vu le jour en 2014.

La Bip-Bip 2 est quasiment identique à première avec une légère amélioration des performances.

Elle se décline en 3 tailles :

14 m2 – 16 m2 – 18 m2 ; leur comportement est assez homogène et sans surprise d’une taille à l’autre ou en fonction de la charge alaire.

La 14 m2 est un petit bolide, elle possède un bon plané pour cette surface et est bien joueuse. Son allongement de 4,3 est assez grand pour sa taille ce qui la rend assez vivante en aérologie turbulente, surtout si on la détrime beaucoup.

La 16 m2 est probablement la plus réussie, notamment car c’est celle qui a été développée en premier, et de laquelle ont découlé les autres tailles.

Son comportement est très agréable. Joueuse et sage à la fois, et on sent une harmonie de l’aile plus prononcée que dans les deux autres tailles.

La 18 m2 est, quant à elle, la grande sœur sage de la famille, peut être un peu trop.

Pour les non initiés aux mini-voiles, ce ne sera pas un problème mais un atout : il retrouveront les repères du parapente en la trimant à fond et pourront détrimer cran par cran pour progressivement changer le comportement de l’aile, et il change !

Mais pour les habitués des petites surfaces, la 18 risque de paraître assez mollassonne.

La Conception

Les matériaux utilisés par ITV sont, comme souvent, de bonne qualité. Même si l’ensemble fait assez simpliste de construction, il a l’avantage d’être robuste.

Les suspentes sont gainées et très nombreuses du fait des élévateurs 4 lignes typés parapente. Le démêlage n’est de ce fait pas vraiment celui qu’on attendrait d’une mini-voile.

La Bip-Bip est aussi assez lourde, ce qui n’est pas un avantage pour une des pratiques auxquelles on pourrait la destiner : le vol rando.

Les trims sont immenses, c’est l’atout majeur de la Bip-Bip. Elles lui confèrent une plage de vitesse et de piqué assez incroyable.

Elles sont placées un peu bas, il faudra peut-être lâcher les commandes pour les manipuler si vous aimez piloter mains hautes.

Les crans de réglages sont innombrables et on est vite perdu au moment de les régler en l’air, des marques au feutre, de différentes couleurs, peuvent aider à les différencier ou à se faire des repères.

Autre problème, l’usure de ses crans est très rapide, mais les trims ne glissent pas pour autant et ITV vous les changera sans discuter si vous leur renvoyez les anciens.

À noter que le service ITV est très agréable, n’hésitez pas si vous passez par Doussard à vous arrêter à la boutique Mika Shop pour essayer une aile ou faire réparer votre ITV, c’est un point très agréable du suivi client.

Le profil de l’aile est bien vouté, l’aile n’a donc pas trop tendance à dégrader en virage, un bon point pour ce qui est du soaring et du thermique.

Le Comportement

Nous avons, avec quelques pilotes, volé plusieurs années avec les 3 tailles de Bip-Bip, et particulièrement la 16 dans de nombreuses conditions.

Nous avons cependant très peu volé avec la 2ème version, mais il apparaît un comportement très similaire avec une légère amélioration des performances, comme précisé par ITV.

Le décollage est très simple, les entrées d’air sont énormes et avec un peu de vent, l’aile monte sans les mains et sans vouloir dépasser outre mesure.
Sans vent, les bouts d’ailes ont un peu de mal à s’ouvrir. Et trimée à fond (cabrée), l’aile ne monte pas très bien et a tendance à rester en arrière.
Le décollage au neutre est préférable.

Le plané est assez bon, surtout trimé a fond. Il est tout de même moins bon, sur les premières versions en tout cas, que sur certaines mini-voiles type Spiruline ou Zion.

Les commandes sont réactives mais de façon très progressive avec un grand débattement. Elles sont souples mais pas molles non plus.

Le pilotage sellette est normal et prévisible, on peut même envisager de voler avec une sellette à plateau avec la 16 et la 18 mais plutôt si on vole trimé.

Et il ne faut pas oublier que les sellettes à cuissardes sont souvent recommandées pour le vol en mini-voile.

Trimée à fond, l’aile est cabrée. Une position qui permet un bon plané et une vitesse modérée très pratique pour le vol thermique ou le soaring par vent faible.

L’aile a alors un comportement assez typé parapente.

Le neutre est indiqué par un cran jaune sur les trims, tous les élévateurs sont alors à la même hauteur, l’aile est légèrement piqueuse et sa finesse max s’obtient avec un peu de frein.

Détrimé, on a la sensation d’avoir entre les mains une aile de speed-riding tant la vitesse et le piqué augmentent, ainsi que la fermeté et la réactivité des commandes.

Une dizaine de crans sont à votre disposition après le neutre pour augmenter la vitesse et le piqué ; il est d’ailleurs bien rare d’aller jusqu’au dernier. Si vous le faites, sachez que l’aile est alors très sensible et à deux doigts de la frontale, donc soyez attentifs et tenez-la bien au contact.

Le posé est enfantin, peu importe la position des trims. Évitez quand même de poser cabré pour avoir assez de ressource aux commandes.
Le posé tout détrimé offre un flair sans fin mais demandera quelques petits pas de course pour s’arrêter.

Comportement
Accessibilité
75%
Maniabilité / Précision
50%
Plané / Finesse
50%
Compétences en thermique
40%
Domaines
Speed-riding
20%
Speed-flying / Vol de proximité
65%
Vol rando / Montagne
45%
Soaring
70%
On aime
  • Polyvalence
  • Plage de vitesses
  • Robustesse
  • Accessibilité
  • Service après-vente
On aime moins
  • Poids
  • Démêlage
  • Usure des trims
  • Manque de caractère
  • Léger manque de perf

L'essai en vidéo :

La Bip-Bip est une des mini-voiles les plus polyvalentes du marché et avec la plus grande plage de vitesses. Elle permet, en jouant avec les trims d’avoir la sensation de voler avec des ailes différentes mais au comportement sain et cohérent. Elle est très sage et facile à comprendre pour des pilotes non experts. Mais comme le dit Laurent Van Hille, "ce qui est bon partout n’excelle nulle part". Son terrain de jeu préféré reste tout de même le soaring pour des pilotes voulant une aile facile et solide dans la turbulence. Elle trouvera aussi sa place en rando si vous n’êtes pas en quête de légèreté absolue, et en speed flying dans des conditions calmes en jouant avec les trims.

Bref, vous n’aurez pas beaucoup d’excuses pour ne pas lui faire prendre l’air !
Abovethepines
Speed-riding, speed-flying & mini-voile

À lire aussi, les articles de Laurent Van Hille :

http://www.leschoucas.com/tests-mini-voiles/voiles/ITV/ITV_bip-bip.html

http://www.leschoucas.com/tests-mini-voiles/voiles/ITV/ITV-bip-bip-2.html

http://www.leschoucas.com/tests-mini-voiles/voiles/ITV/ITV-bip-bip-2.html
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

Contactez-nous / Contact us

En cours d’envoi

2018 © Abovethepines

venenatis, eleifend libero quis risus. massa

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account