Une mini-voile, c’est quoi ?

Une mini-voile, c'est quoi ?

Le terme « mini-voile » désigne un panel assez large d’ailes aux comportements et aux caractéristiques bien différents.
Allant du modèle réduit de parapente à l’aile de speedflying de grande surface possédant un fort taux de chute en virage, on trouve de tout, et il est souvent bien difficile de faire son choix.

Quelle utilisation ?

Le vol rando ou montagne, le soaring, le vol sur site.

Certains modèles sont très polyvalents mais n’excellent généralement dans aucun domaine en particulier, tandis que d’autres sont plus performants dans la pratique pour laquelle ils ont été spécifiquement conçus.

À voir : La pratique de la mini-voile

Leur conception

La surface de ces ailes varie généralement de 15 à parfois plus de 20 m².

Plus légères pour le vol rando ou plus robustes pour le soaring, leurs caractéristiques varient beaucoup selon les modèles.

Elles sont, la plupart du temps, conçues avec un cône de suspentage assez court, les rendant joueuses sur l’axe de roulis.

L’allongement est souvent révélateur de leur comportement. Certaines ailes de faible allongement (moins de 4.5) sont très accessibles, tandis que d’autres (plus de 5 d’allongement) seront réservées à des pilotes aguerris.

Elles peuvent être équipées d’accélérateur ou de trims, parfois même des deux.

Leur comportement

Les mini-voiles sont souvent assez rapides à prendre en main au gonflage, le recentrage étant très facile.

Au décollage, elles demandent une prise de vitesse légèrement plus importante qu’un parapente, mais la prise en charge est généralement très bonne.

Selon la taille et le modèle, elle sont plus ou moins vives au commandes ou à la sellette.
Certaines ailes sont un peu piqueuses mais pour la plupart, la finesse max se trouve bras hauts.
Le roulis est plus présent sous une mini-voile que sous un parapente, mais le tangage y est plus amorti.

Ce sont généralement de super ailes de soaring, ludiques et joueuses, et on est parfois surpris par leurs performances même dans du vent modéré.
Certains modèles sont même très efficaces en thermique, et la frontière avec le parapente devient alors très fine.

Le posé, même avec des surfaces assez petites, est plutôt facile et rapidement assimilable pour un habitué du vol. Avec des surfaces plus grandes, même des débutants s’en sortiront sans problème.

Les caractéristiques de chaque aile étant différentes, leur comportement l’est aussi, et l’idéal est toujours d’essayer une voile avant de l’acheter.

Afin de vous aider dans votre choix, vous pouvez vous rapporter à nos test de mini-voiles.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

Contactez-nous / Contact us

En cours d’envoi

2018 © Abovethepines

6b4b28896e8a82bf7856957ff0b2a69cOOOOOOOOOOOOOOOOOO

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account