Comment débuter la mini-voile ?

Comment débuter la mini-voile ?

Le terme « mini-voile » désigne avant tout une famille de voiles que l’on qualifie de mini car elles sont plus petites qu’un parapente traditionnel.
Voir aussi : Une mini-voile, c’est quoi ?

L’apprentissage de la mini-voile est très proche de celui du parapente, et contrairement au speed-flying, il existe des écoles qui vous enseigneront les bases du vol libre avec des mini-voiles, mais de grande surface pour commencer.
Vous trouverez ces écoles dans notre rubrique Rechercher une école.

Les personnes très légères qui souhaitent se mettre au vol libre ont souvent des difficultés à trouver un parapente adapté à leur poids. Certaines mini-voiles seront idéales pour ces personnes et pourront sans problème se substituer à un parapente traditionnel, que ce soit en terme d’accessibilité comme en terme de performance.

On peut donc tout à fait voler avec une mini-voile comme avec un parapente.
Mais la pratique de la mini-voile est souvent associée au vol de randonnée et de montagne ou au soaring.
Si vous n’êtes pas encore pilote et que vous souhaitez apprendre la mini-voile dans le but de faire du soaring ou du vol rando, voici nos conseils.

Apprendre le soaring

Pour apprendre le soaring, il faut bien entendu passer par une école, et avoir à portée de main un ou plusieurs spots appropriés afin de pouvoir pratiquer régulièrement.

Le soaring n’est pas très difficile en soi, mais il peut être dangereux car il nécessite un vent soutenu, et les erreurs de pilotage peuvent rapidement avoir de graves conséquences, d’autant qu’on évolue souvent assez près du sol.

Le gonflage, technique visant à s’entraîner au maniement de l’aile sur un terrain plat et dégagé avec du vent, est le meilleur entraînement qui soit. Même les pilotes experts pratiquent régulièrement le gonflage pour garder les bons réflexes, ou pour tester une nouvelle aile avant de voler avec.

N’importe quelle école digne de ce nom vous apprendra les bases du gonflage.

Avant de choisir une aile, il sera préférable de demander conseil à votre moniteur, qui saura vous conseiller en fonction de votre niveau.

Pour vous aider à y voir plus clair dans le large choix de mini-voiles, vous pouvez lire nos test de mini-voiles.

Apprendre le vol rando ou montagne

Le vol montagne est avant tout du vol, et pour apprendre à voler, il est préférable passer par une école. Il existe cependant des écoles plus ou moins spécialisées dans le vol rando.
L’école Flyeo d’Annecy, par exemple, propose des stages d’initiation aux voiles mono-surface, particulièrement adaptées au vol montagne.

Mais avant de vouloir aller décoller en montagne, il convient bien entendu de connaître la montagne et ses dangers.

Même si le vol paraît être une alternative séduisante à la descente à pied, il est aussi plus dangereux, surtout si on décide de décoller alors que les conditions ne sont pas bonnes ou pas adaptées à notre niveau.
D’autant qu’en vol montagne, la chasse aux grammes nous pousse à faire des concessions sur la sécurité et bien souvent à voler sans protection dorsale ou sans parachute de secours.
Ajoutez à cela la fatigue de la montée qui diminue vos capacités, et vous comprendrez qu’il est préférable d’être un pilote aguerri.

Avant de choisir une aile, il sera préférable de demander l’avis de votre moniteur qui saura vous conseiller en fonction de votre niveau.
 
Pour vous aider à y voir plus clair dans le large choix de mini-voiles, vous pouvez lire nos test de mini-voiles.
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

Contactez-nous / Contact us

En cours d’envoi

2018 © Abovethepines

9dc542256c89645c32985f9c83416dcd^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account