Comment choisir son aile ?

Comment choisir son aile ?

Le choix de l’aile est important. Une aile adaptée vous apportera beaucoup de plaisir et une bonne progression, mais une aile qui ne vous convient pas peut vous faire régresser, voire même vous faire perdre l’envie de voler !

Il faut commencer par trouver quel type d’aile correspond à la pratique recherchée.

 

 

Les ailes de speed-riding

Pour profiter pleinement du plaisir de la glisse sans que l’aile ne vienne parasiter les phases de ski, les ailes de speed-riding sont bien évidement les plus adaptées.

À voir : Qu’est-ce qu’une aile de speed-riding ?



Les ailes de speed-flying

Les ailes de speed-flying sont conçues spécifiquement pour le vol de proximité, qu’il soit pratiqué à pied ou à ski.

À voir : Qu’est-ce qu’une aile de speed-flying ?



Les mini-voiles

Les mini-voiles sont adaptées au soaring, au vol rando ou montagne, et au vol sur site.
Selon la taille et le modèle, on trouvera des ailes spécialisées pour chaque pratique, et d’autres plus polyvalentes mais qui n’excelleront dans aucun domaine en particulier.

À voir : Qu’est-ce qu’une mini-voile ?

Quelle taille ?

Dans chaque catégorie, on trouvera des ailes plus ou moins polyvalentes et plus ou moins accessibles selon son expérience.
Il vaut mieux ne pas se surestimer et choisir une aile adaptée à son niveau, quitte à en changer un peu plus souvent et perdre un peu d’argent, plutôt que de se faire peur, mal, ou pire !

Le même conseil est à suivre pour le choix de la taille de votre aile, car bien évidemment, plus une aile est petite, plus elle sera rapide, nerveuse et requerra un niveau de pilotage avancé. Elle pardonnera aussi beaucoup moins les erreurs, voire pas du tout.

Le choix de la taille de l’aile va dépendre en grande partie de la charge alaire, qui se calcule avec votre PTV (Poids Total en Vol = poids du pilote + poids de la voile et de l’équipement complet).

Une fois le PTV connu, on peut calculer la charge alaire.

Charge alaire = PTV / Surface (à plat) de l’aile.

Exemple : pilote de PTV 85 kg avec une aile de 12 m² => 85/12= 7.08

La charge alaire sera donc de 7.08 kg/m²

Pour se donner une idée, voici un tableau des charges alaires recommandées pour le speed flying et le speed-riding :

Il vaut mieux ne pas griller les étapes à vouloir voler avec des ailes trop petites. Si vous n’arrivez pas à vous rapprocher du sol en speed flying ou à skier une pente raide en speed-riding, c’est souvent que votre niveau n’est pas encore assez bon, et non votre voile est trop grande.

 

Reportez-vous à nos tests d’ailes pour sélectionner une ou plusieurs ailes qui semblent vous correspondre, et tenter de les essayer avant d’acheter.
N’hésitez pas à demander à des professionnels qui, en fonction de votre niveau, sauront aussi vous conseiller.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

Contactez-nous / Contact us

En cours d’envoi

2018 © Abovethepines

commodo nunc Praesent ut Aenean fringilla commodo odio

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account